Le blog All the news

Ile-de-France, Corse et Paca : les régions où les locations rapportent le plus

INFOGRAPHIE - Selon des statistiques de l’administration fiscale dévoilées par la Fnaim, les revenus fonciers déclarés par les bailleurs dépassent rarement 10.000 euros par an, sauf pour les trois régions en tête du classement.


En moyenne, un propriétaire déclare à peine plus de 9400 euros de revenus fonciers par an. C’est l’un des enseignements des statistiques de l’administration fiscale (datées de 201 dévoilées par la Fnaim dans sa dernière étude annuelle sur le logement en France. On y découvre en effet que 3,72 millions de contribuables ont déclaré des revenus fonciers en 2011 (déclaration des revenus touchés en 2010) pour un montant global de 35.096 milliards d’euros.

Sachant que les chiffres sont répartis par région, on découvre que trois régions se détachent nettement du lot pour le total des revenus fonciers déclarés. Sans surprise, il s’agit de l’Ile-de-France (21% des montants déclarés), Paca (11%) et Rhône-Alpes (10%), les trois régions les plus peuplées. En revanche lorsque l’on ramène ces données au montant déclaré par foyer (voir notre infographie), la donne change quelque peu.

Franche-Comté en fin de classement

Derrière l’indétrônable Ile-de-France (13.284 euros par bailleur), on voit pointer la Corse (12.120 euros déclarés en moyenne) devant Paca (11.680 euros en moyenne). Et pourtant, l’île de Beauté avec seulement 15.346 foyers déclarant des revenus fonciers est la région française qui pèse le moins, bien loin derrière les près de 550.000 bailleurs franciliens. Tout en bas du classement, c’est en Franche-Comté que l’immobilier rapporte le moins aux propriétaires (6590 euros déclarés) suivie du Limousin (6860 euros) et de l’Auvergne (6930 euros).

L’étude reprend également les déficits fonciers déclarés, qui eux sont nettement plus élevés à 16.110 euros, en moyenne à travers la France. A nouveau, l’Ile-de-France est hors de portée à 18.570 euros, mais cette fois-ci c’est l’Est de la France qui la talonne: 18.410 euros en Alsace et 17.600 euros en Lorraine. La région Rhône-Alpes est repoussée à quelques encablures à seulement 15.460 euros. A noter, comme pour les déficits, cette même région se trouve sous la moyenne nationale pour les revenus fonciers (8940 euros).

source: figaro immobilier